veloassistanceelectrique

Comment transporter son vélo dans un train ?

Les trains et les bicyclettes constituent un mélange idéal de transport, combinant les déplacements interurbains à grande vitesse avec une efficacité imbattable sur les courtes distances. Toutefois, aussi encourageant que cela puisse paraître, il y a quelques stipulations. Vous pouvez combiner le vélo et le train, mais pour éviter toute frustration, vous devez connaître le système, ou acheter un deuxième vélo.

Peut-on prendre des vélos dans les trains ?

Tout d’abord, la bonne nouvelle: les vélos sont autorisés gratuitement dans la plupart des trains à la plupart des heures de la journée. Cependant, il y a généralement une limite de deux à six vélos par train, et vous devrez peut-être réserver une place. Il est difficile d’être précis car il existe plusieurs compagnies ferroviaires et chacune a ses propres règles et restrictions concernant le transport des vélos. Certaines compagnies interdisent les vélos sur certains services à certaines heures. Une solution de contournement courante consiste à investir dans un vélo pliant. Pour les services qui ne nécessitent pas de réservation de vélo, vous pouvez vous présenter et monter votre vélo à bord – à une condition : qu’il y ait de la place. Si les places pour vélos du train sont occupées, le gardien peut vous refuser. C’est un inconvénient si vous avez un billet ouvert et, si vous avez un billet à pré paiement, c’est également coûteux.

Que faire en cas ou vous pouvez emmener votre vélo dans votre train ?

Le fait de ne pas savoir si vous pourrez embarquer votre vélo dans votre train, pour quelque raison que ce soit, peut rendre stressant un voyage en train avec un vélo conventionnel. Le personnel de la gare devrait être prêt à vous aider, mais il ne faut pas hésiter à être très gentil, surtout avec le gardien. C’est à lui que revient la décision de vous faire monter à bord avec votre vélo. La plupart des gardiens reconnaissent que le fait de n’avoir que deux espaces pour les vélos, surtout dans les trains de banlieue, est inadéquat. D’autres vous feront volontiers attendre le train suivant (même s’il n’y a aucune garantie que vous puissiez y monter). Si vous faites la navette, il est essentiel de vous assurer que vous avez un espace réservé pour votre vélo tous les jours.

Connaitre d’autres moyens de transporter un vélo dans un train

D’autres solutions consistent à monter en première classe et à rester debout avec votre vélo dans le vestibule. Le garde peut être d’accord ou non, mais la section de première classe d’un train est normalement peu peuplée, ce qui signifie que vous risquez moins de gêner les gens. Ce n’est recommandé également que si vous effectuez un court voyage en train. Le pire qui puisse arriver est que l’on vous demande de reculer ou d’attendre le prochain train. Cependant, si vous expliquez la situation et restez poli, les gardes comprendront souvent votre situation.

Quitter la version mobile